Comment se déroule l’indemnisation pour le locataire par l’assurance incendie ?

Souscrire une assurance incendie ou explosion dans une habitation est fortement conseillé que ce soit pour un locataire ou pour un propriétaire. Adhérer dans une assurance incendie permet d’avoir une garantie catastrophe naturelle, si celle-ci n’est pas d’origine criminelle. Mais comment se déroule l’indemnisation pour le locataire par assurance incendie ? L’article qui suit vous en dira long mais visiter le site catastrophe-naturelle.fr/ pourra vous donner une idée plus précise.

Faut-il nécessairement de souscrire une assurance incendie en tant que locataire ?

La réponse est oui, vous avez intérêt à souscrire, pour ces trois bonnes raisons :

Premièrement, souscrire une assurance incendie en tant que locataire est nécessaire pour couvrir sa responsabilité locative.  Si vous êtes locataire, malgré le sinistre qui peut survenir, c’est votre responsabilité de remettre dans l’état auquel vous l’avez reçu le logement loué. Certains propriétaires obligent même leurs locataires à souscrire cette assurance pour garantit ses biens mobiliers.

Deuxièmement, souscrire une assurance incendie en tant que locataire est nécessaire pour protéger vos biens (meuble ou autres biens). Il est possible de protéger aussi vos biens en cas de vol en souscription une assurance vol.

Troisièmement, souscrire une assurance incendie en tant que locataire est nécessaire pour garantir votre responsabilité vis-à-vis des tiers. Il se peut qu’un incendie se déclare chez vous, les tiers pourraient se retourner contre vous. Pas de panique,  il vous suffit de faire une demande d’indemnisation, car c’est l’implication de votre assurance incendie d’indemnisé les tiers et vous pour financer la reconstruction nécessaire après la déclaration de sinistre.

La valeur à assurer par l’assurance incendie en tant que locataire

L’indemnisation pour un locataire ne sera pas identique à l’indemnisation du propriétaire. Si vous avez souscrit une assurance multirisque habitation, votre assureur évalue les dégâts du  bâtiment loué sur la valeur réelle de l’habitation.  Cela se calcule à la valeur de reconstruction de l’habitation moins la vétusté. Le montant versé est donc inférieur au coût de la reconstruction de l’habitation. La vétusté dérive à l’ancienneté, l’utilisation, l’état d’entretien ainsi que la qualité du logement loué. Pourtant, l’indemnisation de vos biens mobiliers sera comme à l’indemnisation du propriétaire sauf la vétusté du bien dépasse 30%.

Inconvénient d’absence d’assurance

En cas d’absence d’assurance, si jamais il y a un incendie se déclare chez vous en tant que locataire. Vous devez financier sans aucune indemnité pour reconstruire le logement loué en état lequel vous avez acquis.  C’est votre responsabilité également d’indemniser les tiers. Il est donc utile ou parfois essentiel de souscrire une assurance incendie pour être indemnisé en cas de sinistre.

Catastrophes naturelles : les obligations de l’assureur et l’assuré
Que faire en cas de sinistre suite à une catastrophe naturelle ?