Comment assurer une partie de son corps et pourquoi ?

Saviez-vous qu’une partie ou l’intégralité du votre corps peut être assurées ? En 1920, le célèbre Ben Turpin connu pour son strabisme était la première personne à assurer une partie de son corps. Il l’avait assuré contre la possibilité de ne plus loucher. Plus tard de nombreux people et sportifs s’y sont également soumis comme : David Beckham, Heidi Klum, Bruce Springsteen ou encore Jennifer Lopez.  Autres fois destinées aux célébrités de haut niveau, l’assurance de certaines parties du corps humain touche désormais un large public. Certaines professions (chirurgiens, kinésithérapeutes, œnologues, pilotes…) ont recours à ce type d’assurances. Comment ça marche ? Pourquoi faut-il assurer une partie de son corps ? Et à quelle condition peut-on accéder à ce genre d’assurance ? Focus sur le sujet.

Comment ça marche ?

En général les contrats classiques ne couvrent pas les dommages liés à une partie du corps. Donc en plus de l’assurance standard, certaines personnes se doivent d’être assurées sur des parties bien précises de leurs corps. Raison pour lesquels assureurs étrangers et courtiers spécialisés proposent des contrats adaptés à ce type de dommage. La prime fixée est dans la plus par des cas, extrêmement élevés, mais varie selon la nature et l’importance de la partie assurée. Par exemple, la jolie jambe de Rihanna est assurée à hauteur de 727 000 euros tandis que celui de Mariah Carrey est à hauteur de 695 000 euros.

Pourquoi faut-il assurer une partie de son corps ?

En effet pour certain, une partie du corps ou l’intégralité sont indispensable dans leurs activités professionnelles du  coup il est important de pouvoir les assurer. Dans ce cas, l’assurance couvre les accidents corporels, qui peut être nuire l’un ou plusieurs membres assurés du corps et donc l’activité professionnelle en même temps. Ce contrat surmesure couvre les préjudices financiers et moraux en cas de perte de profession lies au membre du corps assuré grâce au versement d’un capital. C’est le cas des footballeurs pour leurs jambes, les chanteurs pour leurs cordes vocales, les musiciens, chirurgiens et dentistes pour leurs doigts et mains.

Les conditions d’accès

Les conditions des contrats d’assurance liés au corps humain sont très variées. La personne peut jouir de l’indemnité suite à l’incapacité d’usage temporaire ou définitive d’une partie de son corps. D’ailleurs, l’indemnisation pour une partie du corps est moins conséquente que pour une perte totale d’activité. Ce type d’assurance est devenu tellement tendance que même une marque de lingerie canadienne propose ces clients fidèles une assurance pour leurs parties intimes une somme allant jusqu’à 50 000 dollars, outre-Atlantique.

Quels sont les critères d’une bonne assurance santé ?
Enfants et adolescents : l’importance de les assurer