Trouver une assurance temporaire pour sa voiture

assurance

Une couverture auto temporaire a pour but de couvrir les risques d’un véhicule pour une courte durée. Elle ne répond donc pas aux mêmes caractéristiques qu’un contrat de couverture traditionnel qui est établi à durée indéterminée. Pour le particulier qui doit s’assurer, il est essentiel de faire cette démarche dans un temps très court car il doit le plus souvent réagir à une situation urgente : rapatriement d’un véhicule acheté à l’étranger, ou lorsqu’il rencontre un problème avec son précédent assureur. Quel que soit le cas, la couverture de courte durée va permettre au conducteur d’assurer dans un bref délai son véhicule pour une situation particulière ou une transition. Il est toutefois important de regarder les conditions particulières applicables à ces contrats qui sont très spécifiques.

Les caractéristiques d’un contrat de courte durée

Les prestations d’une couverture de courte durée n’ont bien sur rien à voir avec les prestations normales de tout un chacun. Ces contrats sont ouverts pour une période minimale de 1 jour et maximale de 90 jours de couverture. Toutefois, certaines compagnies ne proposent pas de contrats inférieurs à 1 mois. Pour pouvoir y souscrire, il faut avoir au moins 2 années de pratique du permis de conduire et avoir déjà été assuré par un autre contrat dans des conditions traditionnelles. De plus, le souscripteur doit avoir atteint l’âge de 21 ans. Ces conditions sont de nature là limiter le risque des compagnies qui proposent ces contrats, car du fait de leur courte durée, une probabilité de sinistre trop élevée rendrait le modèle économique non viable pour l’assureur. Bien évidemment, les jeunes conducteurs restent une population particulière pour les assureurs qui ne leur ouvre pas toutes les prestations de couverture, ni tous les modes de contrat, compte tenu du risque théorique encouru. Vous connaitrez tous les conseils sur ces contrats en cliquant ici.

Quand utiliser un contrat de couverture de courte durée?

Des utilisateurs feront appel à un contrat de courte durée typiquement lorsqu’ils envisagent un séjour à l’étranger en vacances avec leur véhicule, mais que celui-ci n’est assuré que pour le territoire français. Dans ce cas, un contrat d’une à deux semaines permettra de couvrir le ou les pays visités de façon temporaire, en sus du contrat habituel attaché au territoire français. Cette couverture n’aura pas forcément les mêmes prestations que le contrat France mais elles peuvent être négociées avec l’assureur. De la même façon, lorsqu’un véhicule vient de l’étranger en importation et n’a pas encore obtenu son certificat d’immatriculation définitif en France, il doit être assuré temporairement. Pour quelques jours, un contrat du même type peut s’avérer nécessaire.

Contrat incontournable en cas de résiliation brutale par votre ancien assureur

De façon plus occasionnelle, certains véhicules ne sont pas utilisés de façon régulière et peuvent donc n’être assurés que pendant la période d’usage. Ce peut être le cas par exemple de véhicules appartenant à des stations de sport d’hiver ou à des particuliers laissant ce véhicule à leur maison de vacances pour l’été. Enfin, dans la plupart des cas, le recours à ce type de couverture concerne des conducteurs se voyant résiliés par leur assureur suite à un ou plusieurs sinistres successifs, qui ont mis à mal la relation ou l’équilibre économique du contrat. Dans ces conditions, l’assureur voudra soit résilier de façon pure et simple, soit augmenter de façon significative la prime, ce qui pourra avoir pour conséquence la fin du contrat également. Le conducteur doit donc, en urgence, trouver une solution provisoire de couverture, le temps de signer un autre contrat de long terme. En effet, assurer son véhicule est à tout moment obligatoire, et il ne peut y avoir de temps de latence entre deux contrats.

Bien choisir son contrat avec le meilleur tarif

Tous les assureurs ne proposeront pas les mêmes prestations, ni le même tarif pour leur contrat de courte durée: en fonction de l’usage qui est fait du véhicule, le conducteur devra arbitrer entre une couverture plus complète et plus onéreuse, et un contrat au plus bas prix, qui n’a pas beaucoup de garanties. Pour un voyage de tourisme dans un autre pays non couvert par le contrat normal, il peut être préférable de prendre un contrat qui offrira un large éventail de prestations, comme par exemple de l’assistance en cas de panne, ou la réparation au garage, car il est plus difficile de se débrouiller dans un pays étranger pour gérer une panne de voiture.

Il faut cependant savoir que les compagnies ne proposent jamais des prestations “tous risques” dans ces contrats de courte durée, qui sont davantage des prestations de base, comme la couverture au tiers et la responsabilité civile. Lorsque des prestations complémentaires sont ajoutées, elles sont souvent facturées très cher par l’assureur qui n’aura pas beaucoup de temps de contrat pour rentabiliser cette prise de risque. Les franchises sont généralement assez élevées. Le type de véhicule, auto ou moto, et sa désirabilité sur le marché aura aussi son importance pour l’assureur. Il convient donc pour le particulier de faire un arbitrage, en fonction de la durée de son besoin, de l’usage qui sera fait du véhicule sur le court laps de temps considéré, et également du risque qui est manifestement encouru, comme on l’a vu pour l’exemple des vacances à l’étranger.

L’assureur proposera toujours une tarification sur mesure qui tiendra compte du passé du conducteur, dont il aura connaissance via le relevé d’assurance conducteur qui retrace les contrats et sinistres passés du particulier. Même s’il s’agit d’une période courte, il faut se mettre dans la situation où un sinistre se produit et que l’on doit faire appel aux prestations de l’assureur: a-t-on eu un bon contact, les conditions et exclusions sont elles claires et explicites? On ne peut donc que conseilleur aux particuliers de prendre des avis sur internet, sur des comparateurs d’assureurs, ou de contacter plusieurs assureurs pour s’assurer qu’ils auront différentes tarifications proposées pour des prestations comparables et faire un choix éclairé. 

Choisir le bon cabinet de courtage en assurance
Comment retrouver une assurance après une suspension de permis ?